Que c’est beau d’avoir le temps pour apprendre à vivre…

Né à Limoges, le 3 mai 1914, Georges-Emmanuel Clancier est le fils d’une famille d’artisans porcelainiers. Dès la Libération, il est journaliste dans la presse écrite et à la radiodiffusion. Il obtient alors le Grand Prix « Maurice Bourdet », en 1949, pour ses reportages en France et à l’Étranger. À partir de 1955 lui sont confiées à Paris des fonctions artistiques et administratives à la direction générale de la Radiodiffusion et de la Télévision. En 1967, il est délégué aux Affaires culturelles pour le pavillon de la France à l’exposition universelle de Montréal. Poète, romancier et critique, G.-E. Clancier participe de 1940 à 1945 au comité de rédaction de la revue Fontaine, dirigée à Alger par Max-Pol Fouchet. De 1942 à 1944 il est, en France occupée, le correspondant clandestin de cette revue. C’est par son intermédiaire – et malgré les risques encourus – que furent publiés des écrivains « interdits » par le régime de Vichy comme Paul Eluard, Aragon, Jean Cassou, Claude Roy ou encore Pierre Emmanuel. De 1942 à 1972, il publie dix recueils de poèmes, des essais, critiques et de nombreux romans, le dernier fut édité pour ses 101 ans. Ce 4 juillet, à 104 ans, il est parti pour l’éternité (plus un jour) en nous laissant plus d’un siècle d’écrits pour nous souvenir et rêver…

Alors en ce début d’été rayonnant, voici un de ses poèmes dédié à toutes celles qui chercheront l’amour au bord de la plage (spéciale dédicace à ma petite princesse qui ne se laisse pas dire non 🙂

Complainte de la princesse sans prince

Couleurs du monde sont en moi
Regards du ciel et des fontaines
Fraîches couleurs du mois de mai
Où je suis née en riche plaine.

Quel livre me dira le nom

Du prince amer qui me dit non ?

Voix du vent chantent en ma voix
Chansons des eaux et des feuillages
Plaintes aussi de qui s’en va
Vers l’horizon, un jour de neige.

Quel livre me dira le nom

Du prince amer qui me dit non ?

Couleurs de l’aube sont en moi
Couleurs de jeux et de jeunesse
Vaines couleurs, vaines sans toi
Dont le regard de nuit me blesse.

Quel livre me dira le nom

Du prince amer qui me dit non ?

Georges Emmanuel Clancier

DEVENEZ COLOC 😉

NOS OFFRES DE CO-BUSINESS

HOP, JE DÉCOUVRE !

contactez-nous

L’immeuble formidable
66 av. de la Libération
87000 Limoges
05 55 12 13 13

Mentions légales

Share This